Print Friendly, PDF & Email

Cette sourate, bien que brève, n’est point pour autant un prologue du Coran, un avant-propos ou une introduction. La Fâtiḥa est, en forme et en fond, la corde sensible de la prière et l’entièreté de son propos en témoigne.

Si la densité de sens de la Fâtiḥa est à juste titre célébrée, elle suscita de toujours la vocation des exégètes et, sans doute, l’amour qu’on lui voua fut-il bien souvent l’interprète de nos désirs. Strate après strate, mille ans d’exégèse ont ainsi déposé sur la ligne du Texte le fardeau du temps et des hommes. Néanmoins, l’on ne saurait littéralement y retrouver les infinies subtilités que la tradition des commentateurs du Coran lui confère. L’analyse littérale du Coran ne relève ni de l’interprétation ni de l’herméneutique et ne peut prêter au texte plus d’intentions que n’en manifeste explicitement sa lettre. Du point de vue de l’analyse littérale le message de la Fâtiḥa est parfaitement clair pour celui qui en prière la récite :

1- Invoquer la miséricorde du « Tout-Miséricordieux », v1 et v3.

2- Célébrer l’essence insondable de Dieu en attestant de ce que « la Louange [universelle] est à Dieu », v2.

3- Espérer de l’effusion de la Miséricorde divine par « le Tout de miséricorde », v3.

4- Se remémorer le sens de notre existence par sa finalité même : le « Jour de la Rétribution », v4.

5- Réitérer que notre foi en l’unicité de Dieu nous enseigne de placer qu’en Lui  nos espoirs et nos requêtes : « Toi seul nous adorons et Toi seul nous invoquons ! », v5.

6- Comprendre que les désirs et les craintes des hommes sont synthétisés en un méta-concept : la « Voie de rectitude », v6. Voie éthique et spirituelle, une double dimension : horizontalité et verticalité.

7- Implorer, en pleine conscience de nos insuffisances, l’assistance de Dieu « Guide-nous en la Voie de rectitude », v6, afin que malgré l’ambiguïté de notre nature, raison et liberté de conscience, le libre arbitre, nous puissions être de ceux « qui n’auront été ni les réprouvés ni [de] ceux qui s’égarent », v7.

Pas de portée religieuse en ce propos, mais uniquement l’expression de l’engagement de la foi de chacun à s’appliquer à une « Voie de rectitude », aspiration universelle de tous les croyants.

Dr al Ajamî